Communiqués 2017: SBK & Supersport 600 – Pau Arnos

SUPERSPORT – TROPHEE PIRELLI 600

COURSE 1 : BELLE VICTOIRE POUR STOLL

Au sein de la première ligne composée de Clément STOLL (Triumph), Guillaume ANTIGA (Yamaha) et Stéphane FROSSARD (Yamaha), c’est ANTIGA qui fait le « holeshot » au premier virage. Trop rapide pour lui, c’est pourtant le poleman qui pointe en tête au premier passage sur la ligne de chronométrage. Dans les tours suivants, Louis BULLE (Yamaha) s’intercale entre Clément STOLL et Guillaume ANTIGA, le trio est alors pris en chasse par un Cédric TANGRE (Suzuki) très menaçant !

À la mi-course, STOLL – BULLE – ANTIGA imposent un rythme visiblement trop soutenu pour « Loulou » qui part à la faute et descend dans le classement. Le pilote de la Triumph n°58 se retrouve alors en duel avec ANTIGA. À la suite de cette bataille pour la plus haute marche du podium, TANGRE perd du terrain mais reste néanmoins à une distance confortable de FROSSARD, resté en embuscade.

Après s’être rendus coup pour coup, les pilotes de tête mettent les points sur les « i » dans le dernier tour. Finalement STOLL passe la ligne d’arrivée en premier devant ANTIGA. TANGRE complète le podium malgré tous les efforts de FROSSARD pour remonter sur le Champion de France 2015.

En Trophée Pirelli 600, Clément GRANZOTTO (Yamaha) et Guillaume RAYMOND (Yamaha) se disputent la première place en début de course. Le « local » Gino DE LA ROSA (Triumph) recolle ensuite aux leaders, Tanguy ZAEPFEL (Yamaha) lui emboite le pas. En fin de course, la hiérarchie est bousculée par la remontée de DE LA ROSA et la chute de GRANZOTTO ! Le drapeau à damiers fait office de conclusion avec RAYMOND au premier rang devant DE LA ROSA et ZAEPFEL.

COURSE 2 : PREMIÈRE VICTOIRE POUR ANTIGA

Au départ, Clément STOLL, le poleman, fait signe qu’il a un problème. Un fait de course qui profite à Louis BULLE, Guillaume ANTIGA et Cédric TANGRE, tous trois roulant dans la même seconde en tête. Avant la mi-course, le pilote de la Yamaha n°26 accélère et déloge BULLE de la première place. Le mauvais sort s’abat également sur Cédric TANGRE qui recule d’une place au profit de Stéphane FROSSARD.

À 6 tours du drapeau à damiers, le pilote suisse part à la faute, ce qui laisse à Cédric TANGRE l’occasion de récupérer la 3ème place. Derrière le Champion de France 2015, Clément STOLL a repris du grip malgré son problème en début de course et tente de revenir ! Une tentative intéressante mais vaine, les écarts trop importants entre les pilotes n’engendrent aucun changement dans le classement. D’ailleurs, ANTIGA véritablement à l’aise termine avec la couronne quasiment 6 secondes devant BULLE, lui-même à près de 4 secondes de TANGRE. Malgré de beaux efforts, STOLL conclut la course avec une 4ème place.

Du côté des pilotes en Pirelli 600, Guillaume RAYMOND possède près d’une seconde d’avance sur Clément GRANZOTTO et Gino DE LA ROSA en début de course. La hiérarchie s’inverse au fil des tours et c’est finalement « Nino » qui profite de son expérience en tant que pilote du MC Pau Arnos, et s’illustre. RAYMOND fait un « tout droit » dans le dernier tour mais parvient à conserver une deuxième place devant GRANZOTTO.

Au provisoire, Louis BULLE domine le classement avec 128 points devant Cédric TANGRE (120 points) et Guillaume ANTIGA (119 points).

En Trophée Pirelli 600, Guillaume RAYMOND est en tête avec 155 points devant Clément GRANZOTTO (127 points) et Gino DE LA ROSA (108 points).