Communiqués Promosport Pau Arnos 2017

Promosport 400COURSE 1 : DE CANCELLIS SANS OPPOSITION

Les premiers tours de course sont marqués par la bataille entre Hugo DE CANCELLIS (Yamaha) et Alan MUEL (Yamaha). Les deux pilotes, seuls à rouler en 1’29 durant les essais, inscrivent tour à tour le meilleur temps et creusent l’écart sur leurs prédécesseurs Vincent GAUTHEREAU (KTM) et Florian PICHON (Yamaha).

Pourtant, GAUTHEREAU augmente le rythme après la mi-course et se détache de PICHON pour aller chercher la roue de MUEL. Le pilote KTM, prouve sa valeur à 4 tours du drapeau à damiers et prend le meilleur sur MUEL.

Le fait de course donne visiblement des ailes à DE CANCELLIS qui profite de la bataille de ses poursuivants et termine la course en roi à près de 5 secondes de ces derniers. GAUTHEREAU et MUEL poursuivent leur duel avec acharnement jusque dans le dernier tour et c’est finalement un MUEL, revanchard, que les spectateurs voient passer la ligne en deuxième devant GAUTHEREAU qui complète le podium. PICHON gère son pilotage sur la fin de course et s’empare de la 4ème place.

COURSE 2 : DE CANCELLIS ENFONCE LE CLOU

La première ligne composée d’Hugo DE CANCELLIS, Alan MUEL et Vincent GAUTHEREAU fait une nouvelle fois le spectacle lors des premiers tours. Le vainqueur de la course matinale prend le large et installe plus de 2 secondes d’écart avec Alan MUEL et Vincent GAUTHEREAU, eux-mêmes soumis à la pression de Dorian DA-RÉ (Yamaha).

Après 5 tours de course, GAUTHEREAU part à la faute et ne reprend la piste qu’à la 20ème position, il laisse ainsi le champ libre à MUEL qui part à l’attaque du pilote étudiant à l’école ZF Grand Prix de Johan ZARCO ! DE CANCELLIS et MUEL bataille pendant quelques tours mais le pilote de la Yamaha n°64 est trop rapide pour MUEL, il creuse l’écart en fin de course et termine à la première place. MUEL monte sur la seconde marche du podium devant DA-RÉ.

Promosport 125

Maintenant que j’ai rattrapé mes devoirs et que j’ai passé ma première épreuve pour le brevet des collèges ce matin, voici un petit résumé de la 4e manche qui se tenait à Pau !

Essais du jeudi et vendredi:

Toujours aussi difficile les essais.
Découverte du circuit le jeudi matin avec un bon chrono dès le début.
Mais ensuite, j’ai du mal à descendre mes temps. Je me réveille seulement en dernière session…. Trop tard.

Samedi matin, qualifs’:

Je fais la séance tout seul et je pense que c’est une mauvaise pioche….
Le circuit est très vallonné.
Pas d’aspiration, pas de roue à prendre…. Mon rythme était bon mais ça ne pardonne pas puisque je pars 9e à 1 seconde seulement du 3e.
Le manque d’aspi m’a probablement couté une meilleure place sur la grille.

Samedi après-midi, course 1 :

34°C dans l’air…. 15 tours… C’est physique !

Je prends un départ pas trop mal et j’arrive à garder la 9e place. Mais je me fais débordé ensuite. On se double beaucoup, on se gêne…
Les premiers partent… Je me retrouve à la 12e place et très vite j’accuse 6 secondes de retard sur la tête de course !

Au dixième tour environ, je recolle au groupe de tête. Nous sommes 11 à vouloir monter sur podium !
Je finis 8e en ayant roulé 5/10ème plus vite que les 2 premiers sur mon meilleur tour.
Plus vite que la pole et 1,8s plus vite que mon temps des qualif’.

Dimanche midi, course 2, pas moins chaud que samedi !

Mon braquet est trop court. Le moteur est au rupteur très tôt dans la longue descente. Je perds du temps, voir… je perds des places.
Nous n’avons pas de quoi faire mieux. Ou alors beaucoup plus long mais je n’ai pas pu faire d’essais libres avec. Donc par prudence on décide de rester dans la même configuration.

Après la course du samedi, je sais que je suis dans le coup et que je peux gagner malgré ma place sur la grille.
Je prends un départ moyen et j’ouvre la porte au premier virage. Ca bouscule un peu. Je boucle ce 1er tour à la 12e place.

Je remonte 8e en 3 tours. Mais je fais une erreur et je me retrouve 13e !
Le temps de me défaire de ce groupe et j’ai encore 6 secondes de retard sur le premier !!

On recolle à la tête de course avec Antoine Bonnard (43) en se doublant seulement en ligne droite pour ne pas perdre de temps.

Je remonte assez rapidement en 4ème position, mais je fais une petite erreur dans le virage avant la ligne droite des stands. Je me retrouve 8e.
J’entame la dernière boucle à cette place.

Je gagne 2 places pour finir 6e dans le paquet de tête !

Bilan :

Dommage que j’ai de nouveau raté mes essais même s’il y a du mieux.
Ensuite, dommage aussi d’avoir fait cette qualif’ tout seul et de partir 9e certainement à cause de ça.

Je suis content de mes courses et de mes remontés.

Je suis content d’avoir montré que je pouvais jouer la victoire même sur un circuit que je ne connaissais pas.

J’ai eu du mal à doubler en manche 1 mais j’ai vite appris pour la seconde.

Ma petite erreur en fin de course me coûte chère au classement mais rouler en paquet n’est pas facile !

Je continue à progresser, je continue à apprendre.
Je prends de plus en plus de plaisir dans la bagarre…
Je ne lâcherai rien !

Merci à tous mes partenaires.
Merci à tous ceux qui m’encouragent.
Merci à ma famille, et bien sur mes parents qui se donnent à fond pour moi !!!