Hugo Clere #11

HG


 Hugo Clere #11 – Superstock 600

Age : 22 ansHabite à: Bourg en Bresse

Moto-Club : Moto Club SLmoteur  Taille : 1m63
Poids : 53kg 
Qualités : Persévérant et ambitieux
Défauts : 

Voila que je pointe le bout de mon nez le 11 juin 1994 à Bourg en Bresse, préfecture du département de l’Ain. J’ai grandi dans le petit village de Ceyzériat, un village que je n’ai d’ailleurs jamais quitté. Coté études, je viens d’avoir mon Bac Pro de mécanique moto que j’ai réalisé en alternance avec MotoAin et le lycée de Macon.

MES DEBUTS
J’ai toujours été passionné de mob,scoot, karting, moto! j’ai commencé en moto cross à 6 ans avec un petit 60 KTM, puis j’ai essayé le Karting avant de voir une pub pour de la course de 80cc dans un magazine. J’ai montré la pub à mon père…et ce jour là tout a commencé. Je me suis ainsi engagé en Tophée Malossi 80cc.

MES AMBITIONS

L’objectif serait d’aller le plus haut possible mais surtout le plus longtemps possible. Je ne me mets pas la pression, je vais faire les choses bien et saisir les bonnes opportunités au bon moment. L’objectif reste pour tous le même : gagner gagner et encore gagner.

Article d’Esprit-Racing : Images de Sports Mécaniques

Quand on voit #PEPITO écrit au dos de sa combinaison on pourrait croire qu’Hugo #CLERE est sponsorisé par les biscuits PEPITO, mais pas du tout !

C’est son surnom ! En s’amusant à un match de foot un pote l’a appelé « Pépito » ; le surnom a plu, était sympa et il est resté !

Persévérant et ambitieux, avec 22 années au compteur, PEPITO n’est pas un grand bonhomme mais le talent, lui, grandit d’année en année.

Bien sûr, comme la majorité des pilotes, c’est très tôt qu’il monte sur une moto mais c’est en 2009 qu’il débute la compétition en terminant 2ème du trophée Malosi 80 cc.

Puis il escalade les échelons petit-à-petit :

2010 : Promosport 125 (4ème au général)
2011 : Promosport 600, mais suite à une grosse chute il ne termine pas la saison.
2012 : Trophée Pirelli (6ème au général – 4ème junior)
2013 : Trophée Pirelli (1er ex-aequo avec Morgan BERCHET au nombre de points mais 2ème au nombre de victoires) & Coupe Yamaha 125 YZF (2ème au général)

Il touche à quelques courses d’Endurance avec le team 3D Endurance mais ce n’est pas sa priorité.

En 2014, il rejoint le team MOTO AIN « emmené » par Pierre CHAPUIS et devient champion de France supersport en catégorie stock. On grimpe toujours !

En 2015, il s’attaque à deux championnats : le championnat de France Supersport avec le team MOTO-AIN (4ème au général) et le championnat d’Europe Superstock 600 avec le team MG COMPETITION (10ème au général).

Pour 2016, il vise le titre de champion de France Supersport et c’est bien parti ! A MAGNY-COURS, quatrième épreuve de la saison, il s’offre deux victoires et engrange 53 points d’un coup !

Il se retrouve premier au classement général avec 166 points devançant Maximilien BAU de 57 points. Il reste encore six courses au calendrier et, à ce rythme là, l’espoir peut être grand même s’il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué !

N’ayant pas de budget Yam pour l’année 2016, il est libre ; c’est donc sur la kawa du team TATI TEAM qu’il participe aux 12 Heures de PORTIMAO, prend son premier départ en endurance pour finir premier stock.

Si, pour le moment, il ne se consacre pas à 100% à l’endurance il l’envisage plus sérieusement pour l’avenir. De toute façon c’est cette passion de la moto qui lui donne des ailes.

Finalement, dans la Bresse, on n’élève pas que des bons poulets, on élève aussi des champions !