Communiqué course Ledenon – 17.06.2018

COURSE 1 : DELORENZO MALHEUREUX, BOULOM ASSIDU

Coup de théâtre avant le départ : le poleman, Benoit DELORENZO (Yamaha), n’est pas en mesure de se présenter sur la grille de départ après le tour de chauffe, à cause d’un problème mécanique. Guillaume ANTIGA (Yamaha) prend un excellent départ et tire profit de la situation pour se placer en position de pointe. Le plaisir ne dure que 3 tours, à l’aspiration, Enzo BOULOM (Yamaha) prend le meilleur au niveau de la ligne droite des stands pour se positionner en tête.

Derrière, Guillaume POT (Yamaha) est rapide, plus rapide que son homonyme ANTIGA qui se voit relégué en 3ème position. Après avoir pris un excellent départ depuis la 6ème place sur la grille de départ, Cédric TANGRE (Suzuki) enchaine des premiers tours rapides pour se placer 4ème dans la roue de ANTIGA. Attention à Maximilien BAU (Yamaha) qui ne démérite pas et s’accroche au wagon juste devant Louis BULLE (Yamaha) et Stéphane FROSSARD (Yamaha).

BOULOM et POT impriment un rythme effréné que les autres pilotes ne sont pas en mesure de suivre. De son côté, TANGRE est poursuivi comme son ombre par BAU, les deux hommes trouvent l’ouverture sur ANTIGA qui passe de la 3ème à la 5ème place.

Toute l’attention du public est portée sur le duel pour la victoire entre BOULOM et POT ainsi que le « mano à mano » pour la troisième place entre TANGRE et BAU. Après avoir analysé les trajectoires de son adversaire, POT fait les freins à BOULOM au virage du Pont mais part à la faute dans le « fer à cheval ». BOULOM s’envole donc vers la victoire tandis que BAU s’octroie la seconde place après avoir pris le meilleur sur TANGRE, 3ème. Reparti rapidement après sa chute, POT sauve les meubles et se retrouve au pied du podium : dommage !

ANTIGA complète le top 5 juste devant FROSSARD, 6ème, et BULLE, 7ème, qui a subi les foudres de la Yamaha n°42 en fin de course.

Côté Trophée Pirelli 600, Gaëtan MATERN (Kawasaki) est au-dessus du lot et termine premier sans discussion possible. Dylan MILLE (Yamaha) prend la deuxième place et ne craque pas sous la pression de Simon ARNAUD (Triumph), 3ème, qui réalise également une belle course.

COURSE 2 : BOULOM POUR UN WEEK-END PARFAIT

L’exercice du départ est maitrisé par Enzo BOULOM qui pointe le pneu avant de sa Yamaha en première position à l’abord du triple gauche. Excellent départ de Louis BULLE (Yamaha), « Loulou » se place second devant Benoit DELORENZO (Yamaha) qui tient à briller après ses déboires de la première manche.

Derrière, le peloton est emmené par Cédric TANGRE (Suzuki) suivi de Maximilien BAU (Yamaha), Guillaume ANTIGA (Yamaha) et Guillaume POT (Yamaha). Quelques tours suffisent à ce groupe pour recoller au trio de tête. Seul Enzo BOULOM prend de l’air tandis que les postions sont mouvantes de la 2ème à la 7ème position : aucun des pilotes ne parvient à faire la différence !

Au fil des tours, BAU fait l’effort et s’extirpe du paquet pour s’installer confortablement en seconde position. BULLE, 5ème, et DELORENZO, 6ème, perdent du terrain sans pour autant décrocher, ce qui profite à TANGRE, alors 3ème, talonné de près par POT.

BOULOM réalise le doublé après avoir mené la course de la tête et des épaules, BAU s’offre une superbe seconde place. Derrière, les places se figent mais à 3 tours de l’arrivée, BULLE sort une attaque déconcertante et trouve l’ouverture sur POT dans un premier temps puis sur TANGRE pour aller chercher un podium bien mérité. TANGRE et POT complètent respectivement le top 5 devant DELORENZO, 6ème, et ANTIGA, 7ème.

Côté Trophée Pirelli 600, coup de chapeau au nouveau venu de la catégorie Joris INGIULLA (Yamaha) pour sa première victoire de la saison. Gaëtan MATERN (Kawasaki) assure au second rang et prend une sérieuse option au Championnat. Dylan MILLE (Yamaha) complète le podium de la catégorie.

Au classement provisoire, Enzo BOULOM (132 points) profite de son doublé et de l’absence de Clément STOLL, blessé, pour prendre les rênes du championnat. Louis BULLE (89 points) est 2ème et Clément STOLL, 3ème, avec 82 points.