Communiqué Le Mans SBK

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS : SIMEON, BULLE, FORAY… LES HOSTILITÉS SONT OUVERTES !
Au regard des nombreux pilotes de renommée présents au Mans, la catégorie reine était très attendue… Déjà l’un des plus rapides lors des essais libres, Xavier SIMEON (Yamaha) démontre son expérience en MotoGP et signe un temps record de 1’36’’275 qui lui permet de s’emparer de la pole position. Il est suivi de près par le nouveau de la catégorie, Louis BULLE (Yamaha), qui trônait en haut de la feuille des temps avant l’accélération du pilote de la Yamaha n°101, s’empare de la deuxième position sur la grille de départ lors de son dernier tour en 1’36’’688.Pour compléter la 1ère ligne de la course 1, le Champion de France Superbike 2017, Kenny FORAY(BMW Tecmas), opère en 1’36’’801. Il faudra compter sur lui pour la victoire en course… La bataille devrait être serrée ! La deuxième ligne sera, quant à elle, composée de Christophe PONSSON (Yamaha), Mathieu GINES (BMW Tecmas) et Axel MAURIN (Yamaha) après avoir décroché les 4ème, 5ème et 6ème temps respectifs en 1’37’’299, 1’37’’323 et 1’37’’495.Le 7ème temps est réalisé par Matthieu LUSSIANA (Yamaha) en 1’37’’578. Morgan BERCHET (Yamaha) ne fera pas mieux que le 8ème chrono en 1’38’’032.À noter, l’anglais Ian HUTCHINSON (Honda), multiple vainqueur du Tourist Trophy, se classe 14ème en 1’38’’705.Sur un circuit qu’il affectionne particulièrement, Gregory LEBLANC (Kawasaki Twist Ring Racing) chute dans les premières minutes après avoir signé le 26ème temps, il ne peut revenir en piste qu’à 5 minutes de la fin de séance. « The White » termine toute de même en 1’39’’250, synonyme du 19ème temps.Côté Superbike Challenger, Maxime BONNOT (BMW Tecmas) s’octroie le 9ème temps du scratch et endosse le rôle de leader de la catégorie en 1’38’’333.Le pilote local du team Suzuki LMS, Johan NIGON, signe le second temps en 1’38’’463. À peine moins rapide, Guillaume ANTIGA (Honda) s’empare du 3ème temps, en 1’38’’601 et s’élancera de la 13ème position sur la grille. Nouveau dans la catégorie, Clément STOLL (Suzuki LMS) fait ses premiers tours de roue en 1000 en 1’38’’896 pour le 4ème temps des Challengers.

COURSE 1 : RETOUR AUX AFFAIRES POUR FORAY
Dans la catégorie reine, la grille de départ a fière allure ! Xavier SIMEON (Yamaha), ex-pilote de Moto GP est poleman, Louis BULLE (Yamaha), Champion Supersport 600 en 2018 est à ses côtés. Pour compléter la première ligne, Kenny FORAY (BMW Tecmas), Champion de France 2017 s’élance en troisième position. À noter que suite à des essais chronométrés compliqués, Gregory LEBLANC (Kawasaki Twist Ring Racing) n’occupe que la 22ème position au départ. À l’extinction des feux, FORAY réalise un départ très rapide qui lui permet de prendre la tête de course. À la fin du 1er tour, SIMEON reprend la position de leader devant FORAY et BULLE.Parti de la 5ème position, Matthieu GINES (BMW Tecmas) complète le quatuor de tête qui se tient en moins de deux secondes après trois tours. Un fait de course vient redistribuer les cartes quelques virages plus tard. Au freinage du chemin aux bœufs, SIMEON chute dans le quatrième tour et abandonne la position de pointe au profit de FORAY qui doit alors faire face à GINES. En 3ème position Louis BULLE est attaqué par Hugo CLERE (Yamaha) pourtant parti de la 4ème ligne.Après 7 tours, deux duels se tiennent aux avant-postes, FORAY tente de contenir GINES pour la 1ère place. 7 secondes derrière, CLERE virevoltant oblige BULLE, le roi du Supersport 2018, à s’employer pour ne pas être distancé. À 2 tours de l’arrivée, FORAY semble prendre l’avantage sur son adversaire et co-équipier GINES. Les deux pilotes BMW Tecmas ne changent pas de hiérarchie, FORAY s’illustre devant GINES.La bataille pour la 3ème marche du podium est très serrée, Christophe PONSSON (Yamaha), 5ème sur la grille de départ, revient dans la course aux côtés de CLERE et BULLE. Finalement le pensionnaire du Team Yamaha Moto Ain prend le meilleur dans les derniers virages sur PONSSON 4ème et BULLE 5ème.Nouvelle déconvenue au sein du Team Twist Ring Racing pour « The White », Gregory LEBLANC a dû stopper sa course après seulement 6 tours. Alors qu’il était en tête de la catégorie Superbike Challenger, Guillaume ANTIGA (Honda) chute et laisse Maxime BONNOT (BMW Tecmas) trôner en tête à la mi-course. Johan NIGON (Suzuki LMS) et Enzo BOULOM (Yamaha) sont dans la roue du leader. Suite à une mauvaise opération, BOULOM chute et délaisse la 3ème place de la catégorie en faveur de l’autre pilote du Suzuki LMS, Clément STOLL. L’ordre ne change pas sur la ligne d’arrivée, BONNOT s’impose devant NIGON et STOLL. 

COURSE 2 : SIMEON PREND SA REVANCHE  
Pour clôturer la première étape de la saison, la catégorie Superbike entre en piste au Mans. Victime d’une chute en course 1, Xavier SIMEON (Yamaha) a tout de même réalisé le tour le plus rapide, il est donc en pole position pour cette deuxième course. À ses côtés le vainqueur du matin Kenny FORAY(BMW) s’élance au 2ème rang. L’autre BMW, celle de Mathieu GINES, complète la ligne.Dans la courbe Dunlop, Kenny FORAY bascule en tête suivi de près par Xavier SIMEON, Mathieu GINES, Louis BULLE (Yamaha), Christophe POSSON (Yamaha), Axel MAURIN (Yamaha) et Hugo CLERE(Yamaha).Le groupe de pilote bataille dans un mouchoir de poche alors qu’Hugo CLERE chute au 5ème tour, ses chances de succès s’envolent.Alors que SIMEON vient de franchir pour la 6ème fois la ligne, il parvient dans la foulée à passer FORAY pour s’octroyer la première place. Le pilote BMW Tecmas ne résiste pas à la pression et tire tout droit dans le bac à sable perdant ainsi une dizaine de secondes. Il se retrouve alors à la 9ème position, ses chances de podium s’amenuisent.Dans la dernière partie de course, SIMEON creuse l’écart sur ses poursuivants et s’impose avec plus de 3 secondes d’avance sur GINES qui fait honneur au team Tecmas en décrochant la 2ème place pour la seconde fois de la journée. Au 3ème rang, c’est PONSSON qui s’illustre sur la ligne d’arrivée avec moins d’un dixième d’avance sur BULLE.  À noter que FORAY parvient tout de même à se classer 6ème après une belle remontée.En Superbike Challenger, Maxime BONNOT (BMW), 7ème au scratch, l’emporte devant les deux pilotes locaux du Team LMS Clément STOLL (Suzuki) et Johan NIGON (Suzuki).