Communiqué Magny-Cours SSP600 – 03.07.2022

SUPERSPORT 600 COURSE 1 : DEBISE CONTIENT GIMBERT JUSQU’AU BOUT

Si le poleman Valentin DEBISE (Yamaha – Michelin) se hisse directement en tête, Matthieu GREGORIO (Yamaha – Michelin) réussi un très bon départ de la 4ème place sur la grille. Accompagnés de Johan GIMBERT (Yamaha – Pirelli) et de Loïc ARBEL (Yamaha – Pirelli), les deux hommes s’échappent dès le 2ème tour. 

Le groupe de chasse est mené par d’Enzo DE LA VEGA (Yamaha – Pirelli), suivi de près par Bartholomé PERRIN (Yamaha – Pirelli), Matthieu LUSSIANA (Yamaha – Dunlop), et Cédric Tangre (Yamaha – Pirelli).

À mi-course, DEBISE et GIMBERT sont roue dans roue après s’être échappés devant GREGORIO et ARBEL. De son côté, DE LA VEGA sécurise peu à peu sa 5ème place face à LUSSIANA, 6ème. 

A tout juste 17 ans, Johan GIMBERT impressionne en ne lâchant pas le leader du provisoire. Malgré son expérience, DEBISE n’est pas à l’abri. C’est un duel de vitesse pure que se livrent les deux pilotes. 

Alors que DEBISE augmente le rythme à cinq tours de l’arrivée, ARBEL dépasse GREGORIO pour le gain de la 3ème position. GIMBERT réplique directement avec le meilleur tour en course pour rester au contact. Le pilote de la Yamaha n°77 n’a jamais été aussi proche de la victoire.

Malgré ses efforts, GIMBERT ne peut finalement rivaliser avec DEBISE dans l’ultime boucle. Son rival y réalise le record du tour en 1’42”447 pour asseoir sa domination. Le champion de France en titre s’offre ainsi une neuvième victoire dans la catégorie cette saison. 

Distancé par Loic ARBEL, 3ème, Mathieu GREGORIO loupe pour la deuxième fois seulement cette saison le podium scratch.  

En Challenger, Johan GIMBERT s’adjuge ainsi sa première victoire devant Mathieu GREGORIO et Bartholomé PERRIN, 7ème de cette première course Supersport.

COURSE 2 : VALENTIN DEBISE RESTE INVAINCU

Plus prompt à lâcher l’embrayage à l’extinction des feux, Valentin DEBISE (Yamaha – Michelin) prend immédiatement l’avantage sur Johan GIMBERT (Yamaha – Pirelli), Matthieu GREGORIO (Yamaha – Michelin), Enzo DE LA VEGA (Yamaha – Pirelli) et Loïc ARBEL (Yamaha – Pirelli).

Si les positions restent figées lors des six premiers tours, DE LA VEGA et ARBEL se font toutefois distancer par les hommes de pointe. Peu après, c’est GREGORIO qui perd doucement le contact avec les deux premiers. 

A mi-course, le duel pour la victoire se résume à nouveau à une confrontation entre Valentin DEBISE et Johan GIMBERT. Le jeune pilote challenger ne lâche en effet pas la roue arrière de son aîné. 

A 6 tours de l’arrivée, Matthieu GREGORIO chute, offrant ainsi une place sur le podium qui lui semblait promise à Enzo DE LA VEGA. Rien n’est toutefois fait pour ce dernier qui voit Loic ARBEL augmenter le rythme.

Dans les derniers tours, DEBISE réussit le tour de force de s’échapper en tête de la course. Johan GIMBERT vient alors de perdre un de ces sliders et s’avère en manque de repères.

En parallèle, Loic ARBEL réduit drastiquement l’écart qui le sépare d’Enzo DE LA VEGA, mais doit finalement se contenter de la 4ème place pour un dixième.

En complétant le top 5, Bartholomé PERRIN (Yamaha – Pirelli) s’offre la 2ème place du classement challenger devant un nouveau venu sur le podium : Florent DA CUNHA (Kawasaki – Pirelli), 7ème de l’épreuve.

SITUATION PROVISOIRE SUPERSPORT 600 :
1– Valentin DEBISE – 257 points 
2 – Matthieu GREGORIO – 168 points 
3 – Loïc ARBEL – 134 points 
4 – Johan GIMBERT – 117 points 
5 – Enzo DE LA VEGA – 101 points