Communiqué Nogaro SBK & SSP300

SUPERBIKE

COURSE 1 : PREMIÈRE VICTOIRE MÉRITÉE POUR GINES

Dans la catégorie reine, le leader du provisoire Mathieu GINES (BMW Tecmas) s’élance de la pole position aux côtés d’Axel MAURIN (Yamaha) et Morgan BERCHET (Yamaha).

Dès le premier virage, GINES file seul en tête, suivi par Louis BULLE (Yamaha Tech Solutions). Tour après tour, le pilote parti de la 5ème place semble revenir sur le leader…

À la poursuite des hommes de tête, un trio composé d’Axel MAURIN, Christophe PONSSON (Yamaha) et Matthieu LUSSIANA (Yamaha) bataille pour la 3ème marche du podium. Alors que Grégory LEBLANC (Kawasaki Twist Ring Racing), parti de la 16ème position sur la grille de départ, remonte petit à petit le peloton et se place en 8ème position à la mi-course, est-il en capacité de jouer les premiers rôles ?

En tête de course l’écart se stabilise entre GINES et BULLE. Avec moins d’une seconde d’avance sur son dauphin, GINES n’est pas à l’abris d’un retour du pilote de la Yamaha n°9.

À 7 tours de l’arrivée, le trio en lutte pour le podium se tient en moins d’une seconde. Cependant, un fait de course bouleverse l’état d’esprit des trois hommes. En effet, BULLE commet une erreur qui lui fait perdre plus de 8 secondes sur GINES, laissant ainsi le pilote Tecmas filer vers la victoire. Le public retient son souffle…mais c’est trop tard : BULLE se fait surprendre par LUSSIANA, PONSSON et MAURIN à 4 tours de l’arrivée ! LUSSIANA et PONSSON prennent le large, laissant MAURIN contenir le pilote de la Yamaha n°9.

À l’arrivée, GINES remporte sa 1ère victoire de la saison sans opposition. Pour la 2ème marche du podium, PONSSON domine LUSSIANA dans les derniers virages. MAURIN termine la course au pied de la boite devant BULLE. Morgan BERCHET, 3ème au départ, ne termine qu’à la 6ème position, suivi du pilote local David MUSCAT (Ducati).

À noter, LEBLANC n’est pas parvenu à achever la belle remontée qu’il avait entamé et termine à la 11ème position.

La catégorie Superbike Challenger voit s’imposer Enzo BOULOM (Yamaha), 9ème au scratch. Il est suivi de Guillaume ANTIGA (Honda), évoluant à domicile, qui termine à la 10ème position. Maxime BONNOT (BMW Tecmas) complète le podium Challenger grâce à sa 12ème position.

COURSE 2 : COUP DE MAITRE DE PONSSON

En clôture de l’étape de FSBK, les pilotes de la catégorie reine prennent place sur la piste du Circuit Paul Armagnac de Nogaro. Malheureux en fin de course le matin, Louis BULLE (Yamaha Tech Solutions) s’élance pourtant depuis la pole position avec l’objectif de monter sur le podium. Le victorieux Mathieu GINES (BMW Tecmas) est second au départ de la course et Christophe PONSSON (Yamaha) complète la 1ère ligne.

Au coude à coude avec GINES dans les premiers virages, BULLE, fin tacticien, parvient à s’immiscer en tête. Au 2ème tour, PONSSON surprend et fait les freins à BULLE et GINES. Pourtant, un tour plus tard, GINES retrouve à nouveau le chemin de la position de pointe et emmène PONSSON dans sa roue. BULLE, distancé, se greffe à un groupe composé d’Axel MAURIN (Yamaha) et Matthieu LUSSIANA (Yamaha). Le trio prend alors en chasse les deux hommes de tête…

À la mi-course, les deux groupes éclatent ! Seul LUSSIANA parvient à rester à portée des leaders. MAURIN et BULLE suivent à distance et sont rejoints par Hugo CLERE (Yamaha Moto Ain) à 6 tours de l’arrivée. Revanchard, Gregory LEBLANC (Kawasaki Twist Ring Racing) n’est pas loin, et semble tout donner pour recoller au pilote Moto Ain.

À 5 tours du terme, la tête de course s’anime ! Matthieu LUSSIANA augmente le rythme et se rapproche de Mathieu GINES et Christophe PONSSON. En fin de course LUSSIANA est le plus rapide mais c’est PONSSON qui prend le dessus sur GINES et l’emporte. Resté dans la roue du pilote de la BMW n°41 pendant quasiment toute la course, il réalise un coup tactique parfait ! GINES monte sur la 2ème marche et décroche son 4ème podium de la saison en autant de participations. Malgré sa fin de course impressionnante, LUSSIANA reste 3ème.

Auteur d’une belle prestation, MAURIN termine au pied du podium après avoir pris le dessus sur CLERE, 5ème et BULLE, 6ème. À la lutte jusque dans les derniers mètres Morgan BERCHET (Yamaha) domine finalement « The White » pour le gain de la 7ème place et laisse la « Kawa » n°38 en 8ème position.

Chez les Challengers, le local Guillaume ANTIGA (Honda) s’impose grâce à sa 9ème place au scratch. Les deux pilotes du Team Suzuki LMS, Clément STOLL, 11ème et Johan NIGON, 12ème complètent le podium de la catégorie.

SUPERSPORT 300

COURSE 1 : SERIEUX ET APPLIQUÉ, GIRARDET S’IMPOSE ENCORE

En catégorie Supersport 300, Hugo GIRARDET (Kawasaki Tech Solutions), favori en début de saison, s’élance de la pole position. Au second rang sur la grille, le prometteur Alexis BOUDIN (Kawasaki) est à la gauche du poleman. Sylvain MARKARIAN (Yamaha) complète la 1ère ligne.

Le poleman pend un excellent départ qui lui permet de garder la tête après un tour, il a dans sa roue la Yamaha de MARKARIAN. Tom BERCOT (Yamaha), parti 5ème, rejoint les deux hommes de tête après 4 tours. BERCOT est précédé par Thomas FURLAN (Kawasaki) qui ne parvient finalement pas à suivre le rythme imposé par les trois hommes de tête.

Moins rapide que les leaders en ligne droite, Alexis BOUDIN se laisse distancer. Après 6 tours, le pilote Kawasaki évolue en 5ème position. Tout espoir de podium semble compliqué.

Du côté de la tête de course, GIRARDET fausse compagnie à BERCOT et MARKARIAN après 8 tours, laissant les deux pilotes à la lutte pour la 2ème marche du podium.

Confirmation sur la ligne d’arrivée pour GIRARDET ! Le pilote de la Kawasaki n°70 monte sur la plus haute marche du podium. Derrière lui, les deux pilotes se rendent coup pour coup jusque dans les ultimes virages. BERCOT tire finalement son épingle du jeu au dépend de MARKARIAN qui termine 3ème.

Au pied du podium, Thomas FURLAN termine sa course, isolé entre Sylvain MARKARIAN et Enzo CEOLOTTO (Yamaha). À noter que ce dernier, revenu tout droit depuis la 12ème place sur la grille de départ, a pris le dessus sur Alexis BOUDIN dans le dernier tour, ne lui laissant que la 6ème position.

Après la course, MARKARIAN est déclassé pout moto non-conforme, CEOLOTTO hérite donc de la 4ème place et BOUDIN de la 5ème.

COURSE 2 : GIRARDET DOUBLE LA MISE

En Supersport 300, le podium de la course 1 est à l’image de la grille de départ pour la course 2. C’est Hugo GIRARDET (Kawasaki Tech Solution), Tom BERCOT (Yamaha) et Sylvain MARKARIAN (Yamaha) qui forment la première ligne.

Mis en difficulté le matin, GIRARDET, décidé à se faciliter la tâche, parvient dès le 4ème tour, à totaliser plus de 5 secondes d’avance sur Sylvain MARKARIAN, Tom BERCOT et Enzo CEOLOTTO (Yamaha). Les trois poursuivants se disputent la 2ème marche du podium le temps d’une bataille à laquelle vient se mêler Thomas FURLAN (Kawasaki).

Cependant, après un superbe revirement de situation, Alexis BOUDIN (Kawasaki), 6ème à 2 tours de l’arrivée derrière le groupe pilotes, surprend le quatuor en fin de course et monte sur la 2ème marche du podium.

À L’arrivée, GIRARDET s’impose pour la 2ème fois du week-end. Pour la 2ème marche du podium, le jeune BOUDIN confirme devant BERCOT, 3ème. MARKARIAN termine à la 4ème position devant CEOLOTTO et FURLAN qui peuvent nourrir quelques regrets, eux, qui avaient fait jeu égal avec BERCOT pendant la majeure partie de la course.

Après la course, MARKARIAN est déclassé pout moto non-conforme, CEOLOTTO et FURLAN héritent donc des 4ème et 5ème places.