Communiqué Pau Arnos SBK & SSP300

SUPERBIKE

COURSE 1 : VICTOIRE POUR SIMEON, LES HONNEURS POUR FORAY

Les pilotes de la catégorie reine s’élancent pour 20 tours avec Xavier SIMEON (Yamaha) en pole position. La 1ère ligne est complétée par Kenny FORAY (BMW Tecmas) et Christophe PONSSON (Yamaha).

Auteur d’un excellent départ, le Champion de France 2017 s’empare immédiatement des rênes de la course. À sa poursuite, le poleman, ainsi que Mathieu GINES (BMW Tecmas) lui emboitent le pas.

Au fil des tours, FORAY et SIMEON distancent le leader du général et entament un bras de fer en duo pour le gain de la course. Derrière eux, Mathieu GINES, voit Axel MAURIN (Yamaha), parti de la 6ème place sur la grille de départ, se rapprocher mais attention, isolé en 5ème position, Morgan BERCHET (Yamaha) semble pouvoir faire la jonction sur MAURIN et GINES.

Après 12 tours, SIMEON s’adjuge la première place au dépend de FORAY. Pourtant, dans les minutes qui suivent, un fait de course vient perturber la course, Hugo CLERE (Yamaha Moto Ain) chute et sa machine s’enflamme. La Direction de Course agite alors le drapeau rouge, synonyme de fin de course.

Selon le règlement, le classement se fige dans le 12ème tour alors que SIMEON était en tête devant FORAY suivi de son coéquipier, GINES, qui complète le podium. MAURIN conserve la place de 4ème devant BERCHET et PONSSON.

En Superbike Challenger, belle performance pour Enzo BOULOM (Yamaha), il s’impose et termine 7ème au scratch devant les pilotes Superbike, Matthieu LUSSIANA (Yamaha), Grégory LEBLANC (Yamaha) et Louis BULLE (Yamaha). Clément STOLL (Suzuki LMS) monte sur la 2ème marche de la boite des jeunes pilotes. Pour compléter le podium, Maxime BONNOT, 12ème à l’arrivée, offre la 3ème place au Team BMW Tecmas.

COURSE 2 : FORAY PREND SA REVANCHE SUR SIMEON

Pour clôturer l’étape de Pau Arnos, les 1000cc s’élancent en piste, avec toujours Xavier SIMEON (Yamaha) en pole position. Les pilotes du team BMW Tecmas, Kenny FORAY et Mathieu GINES prennent un excellent départ et s’emparent de la tête de course laissant l’ex pilote de Moto GP au 3ème rang. Morgan BERCHET (Yamaha) et Axel MAURIN (Yamaha) sont également dans le coup, les 5 pilotes creusent l’écart avec le reste du peloton dans le 2ème tour.

Après 6 tours, FORAY et SIMEON s’échappent en tête et un groupe de trois poursuivants se forme alors que GINES chute dans le même temps. Le groupe est composé d’Axel MAURIN, Morgan BERCHET et de Christophe PONSSON (Yamaha) qui fait la jonction. Derrière le trio, Matthieu LUSSIANA (Yamaha) réduit, tour après tour, l’écart qui le sépare de ses prédécesseurs.

À la mi-course, les deux hommes de tête se rendent coup pour coup. FORAY veut prendre sa revanche, alors que SIMEON espère réaliser le doublé mais aucun des deux protagonistes n’est en mesure de prendre un avantage significatif. Derrière eux, le groupe en lutte pour la 3ème place semble avoir trouver un leader en PONSSON…

Dans le dernier tour, Kenny FORAY porte une ultime attaque sur Xavier SIMEON et la passe d’armes se révèle fructueuse ! Le Champion de France 2017 passe la ligne d’arrivée en 1ère position et prend sa revanche sur SIMEON au terme d’un duel épique. Christophe PONSSON parvient, quant à lui, à conserver la 3ème place. Malgré de belles prestations, MAURIN est privé de podium mais se classe tout de même 4ème. Derrière le pilote de la Yamaha n°89, BERCHET termine 5ème devant Matthieu LUSSIANA et Grégory LEBLANC (Yamaha).

À noter, GINES se classe 18ème, donc hors des points, cette course pourrait lui couter cher pour la suite de la saison.

En Challenger, Enzo BOULOM (Yamaha) réitère sa performance de la course 1, avec une 8ème place au scratch, il monte sur la plus haute marche du podium des jeunes pilotes. Malheureux le matin, Johan NIGON (Suzuki LMS) retrouve le sourire en s’octroyant la 13ème place au scratch et la 2ème en Challenger. Il est suivi par Alan AGOGUE (Yamaha) qui réalise son premier podium de l’année.

Mathieu GINES reste leader du général avec 150 points suite à l’étape de Pau Arnos, devant son coéquipier, Kenny FORAY, (142 points) et Axel MAURIN (130 points). En Challenger, Clément STOLL mène les débats avec 136 points, devant Maxime BONNOT (135 points) et Johan NIGON (124 points).

SUPERSPORT 300

COURSE 1 : GIRARDET, TROP RAPIDE !

Poleman, Hugo GIRARDET (Kawasaki) garde l’avantage dans le tour n°1. Très rapidement, l’écart se creuse entre le leader du général et le reste du peloton. Pourtant, Tom BERCOT (Yamaha) et Alexis BOUDIN (Kawasaki), 2ème et 3ème au départ, conservent leur position et tentent de ne pas laisser filer GIRARDET.

Tom BERCOT parvient à augmenter le rythme et reste à moins de 3 secondes du leader. À l’inverse, BOUDIN se laisse distancer par ce dernier et doit résister au retour de Célian RIQUELME (Kawasaki) et Louis LAGRIVE (KAWASAKI) qui comptent bien batailler pour le podium.

Après la mi-course, GIRARDET conserve un rythme soutenu et met fin aux espoirs de victoire de son poursuivant, BERCOT. Derrière le duo, BOUDIN est bel et bien plus rapide que RIQUELME et LAGRIVE et les maintient à distance.

En toute logique, GIRARDET s’impose une nouvelle fois et se rapproche un peu plus du titre. Tom BERCOT gère sa fin de course et valide la 2ème place, suivi de BOUDIN qui monte également sur le podium. En 4ème position, le paddock retrouve Enzo CEOLOTTO (Yamaha), auteur d’une belle remontée dans les derniers tours, il prend le dessus sur Célian RIQUELME, 5ème, et Louis LAGRIVE, 6ème .

COURSE 2 : GIRARDET VAINQUEUR FACE À BERCOT

Au départ, Hugo GIRARDET (Kawasaki) s’élance de la pole position et conserve la tête dans le 1er virage. Il emmène Tom BERCOT (Yamaha) dans sa roue. Parti de la 3ème place sur la grille, Alexis BOUDIN (Kawasaki) se positionne en embuscade derrière les hommes de tête. Enzo CEOLOTTO (Yamaha), aux portes du podium en course 1, reste au 4ème rang, proche de BOUDIN.

Les deux motos de tête enchainent les échanges musclés pour la première place. Habituellement très dominateur en course, GIRARDET fait face à une belle ténacité de la part de BERCOT qui prend tous les risques.

À l’issue de leur entrevue, GIRARDET prend finalement le dessus sur BERCOT et signe un nouveau doublé à Pau Arnos. BOUDIN résiste au retour de CEOLOTTO et monte sur la 3ème marche du podium. Ce dernier se classe une nouvelle fois 4ème devant Célian RIQUELME (Kawasaki) qui réitère sa performance matinale en s’octroyant la 5ème place devant Louis LAGRIVE (Kawasaki), 6ème, lui aussi comme ce matin.

Hugo GIRARDET conforte sa place de leader au classement provisoire avec 218 points devant Tom BERCOT (157 points) et Alexis BOUDIN (112 points).