Communiqués Magny-Cours SSP600 2020

SUPERSPORT 600

COURSE 1 : FROSSARD CRÉE LA SURPRISE

Depuis la pole position, Guillaume RAYMOND (Yamaha – Michelin) signe un très bon départ qui lui confère la position de leader. À sa poursuite, Guillaume POT (Yamaha – Dunlop) et les pilotes Supersport Challenger Tanguy ZAEPFEL (Yamaha – Michelin) et Ludovic CAUCHI (Yamaha – Pirelli) débattent sans retenue. Dans le second tour, le trio de poursuivants part à la faute laissant place à Matthieu GREGORIO (Yamaha – Pirelli) et Stéphane FROSSARD (Yamaha), tous deux alors en bataille pour la 2ème position.

Faisant preuve d’une efficacité remarquable FROSSARD prend le meilleur sur GREGORIO pour aller chercher ensuite le pilote de tête. À 8 tours du drapeau à damier, le pilote de la Yamaha n° 42 fait l’effort et s’installe en position de pointe devant RAYMOND.

Au 4ème rang, le Challenger Vincent FALCONE (Yamaha – Pirelli) résiste en début de course aux pilotes Supersport Yvan LAETZIG (Yamaha – Michelin) et Dylan MILLE (Yamaha – Pirelli), eux même suivis de près par un autre pilote Challenger : Loic MILLET (Yamaha). Au fil des tours, la hiérarchie s’inverse totalement. MILLET, plus à l’aise que ses prédécesseurs, remonte sur chacun d’entre eux et pointe au 4ème rang, devant MILLE, FALCONE et LAETZIG.

Un fait de course de taille vient alors perturber les débats, le trio MILLE – FALCONE – LAETZIG part à la chute dans le virage Adélaïde.

La direction de course agite le drapeau rouge, synonyme d’arrêt de course à 3 tours du terme.

Le classement se fige avec un FROSSARD vainqueur devant RAYMOND et le pilote Challenger GREGORIO, ce dernier termine en leader de sa catégorie. MILLET termine au pied du podium et second de la catégorie Challenger, MILLE n’étant pas à l’origine du drapeau rouge et parvenant à rejoindre les stands dans les 5 minutes, conserve la 5ème place. À noter, Cédric TANGRE (Triumph – Pirelli) et Peter POLESSO (Yamaha) terminent 6ème et 7ème.

Au 10ème rang, Kyrian HARTMANN (Yamaha) hérite de la 3ème place du podium Challenger.

COURSE 2 : FROSSARD NE TRANSIGE PAS

Poleman lors de la course de l’après-midi, Stéphane FROSSARD (Yamaha) doit faire face à deux adversaires de taille l’après-midi, Guillaume RAYMOND (Yamaha – Michelin) et Guillaume POT (Yamaha – Dunlop).

Le trio de pilotes Supersport est secondé par un groupe compact composé de Ludovic CAUCHI (Yamaha – Pirelli), Charles CORTOT (Yamaha – Pirelli), Matthieu GREGORIO (Yamaha – Pirelli) et Cédric TANGRE (Triumph – Pirelli).

À l’avant, la domination de FROSSARD est indiscutable, malgré un écart très faible entre les pilotes, durant la quasi-totalité de la course, c’est bien le pilote de la Yamaha n°42 qui passera la ligne d’arrivée en premier après avoir creusé un léger écart. RAYMOND confirme la deuxième place à près de 4 secondes de POT.

Carton plein pour les pilotes Supersport Challenger ! Sur le podium de la catégorie, on retrouve CORTOT en vainqueur et CAUCHI en dauphin, une belle performance à mettre en perspective avec leur 4ème et 5ème position au scratch.

Sur la fin de course, Vincent FALCONE (Yamaha – Pirelli) remonte sur ses prédécesseurs et termine 3ème au sein de la catégorie Challenger et 7ème au scratch devant TANGRE. Ces deux derniers relèguent GREGORIO, en fin de course, au pied du podium Challenger et à la 8ème place.